Antenne téléphonique : Free mobile remet ça!!!….

P1020196

 

P1020195Le 48 rue de Belfort, c’est le passage du cheval blanc et des immeubles de Grand Besançon Habitat. Au-dessus des toits, deux antennes téléphoniques. Bouygues a obtenu la pose d’ une troisième antenne, dissimulée dans une fausse cheminée de 3,95m. Faut dire que chaque antenne rapporterait plus de 2 000€ par an au propriétaire! Nous avions déposé un recours gracieux contre cette nouvelle antenne (voir sur notre site http://www.chapraisrotonde.fr/pdf/Maire_Recours%20Antenne.pdf). Des relevés ont été faits par les services de la mairie, à la crêche toute proche et, plus haut rue de la Rotonde. Les normes fixées par la ville d’un volt par mètre ne sont pas atteintes : 0,35 à la crêche, et 0,65 derrière une porte fenêtre d’un immeuble de la rue de la Rotonde, au 4° étage face à ces antennes. C’est le maximum constaté à des heures de fort rayonnement (fin de matinée). Ceci, avant la pose de l’antenne Bouygues. Il est convenu de refaire des mesures lorsqu’elle sera installée. Mais nous savons déjà que les ondes ne s’additionnent pas mais se compressent. Donc, nous pouvons supposer que la norme fixée par la ville ne sera pas dépassée. Relevons tout de même que l’association nationale pour la sécurité sanitaire dans les technologies sans fil, plus connue sous le nom de Robin des toits  (voir lien http://www.robindestoits.org/) préconise une norme drastique de 0,6 volts par mètre.

Et, à la fin de l’année dernière, le bison teint sur son blog (http://bisonteint.net/) nous signalait une nouvelle demande d’installation d’une nouvelle antenne (la quatrième) émanant de Free Mobile. Mais cette demande a été refusée par la ville. Oui, mais Free mobile ne s’avoue pas vaincue et a redéposé une demande sous forme de modification de construction existante (? cet opérateur possède-t-il déjà là une antenne???), en date du 8 février 2012. Nous n’avons pas pu consulter ce dossier puisqu’il est, pour l’instant, à l’instruction. Mais nous allons suivre cette demande de près. Car si ce ne sont pas les habitants de l’immeuble qui sont les plus « arrosés » par le rayonnement des champs électromagnétiques créés, ce sont les voisins situés dans un rayon de 200m à vol d’oiseau qui le sont le plus.

Bien sûr, nous sommes là face à un problème de société : tout le monde veut utiliser son téléphone portable dans d’excellentes conditions, y compris les fonctionnalités qui en découlent : internet, images TV, etc. Et pour cela, il faut des antennes : 150 environ à ce jour à Besançon! Rappelons que l’OMS classe ces ondes comme potentiellement cancérigènes quand, en France, les autorités de santé les déclarent sans risques…..

Et rappelons que récemment, la licence 4G qui permettra plus de fluidité dans la capture des images depuis votre portable, a été attribuée par l’Etat, à Orange, Bouygues Telecom et SFR pour la modique somme de 2,64 milliards d’€! C’est dire combien cela peut rapporter!…. A suivre donc.

 P1020194P1020192

Categories: Humeur des chaprais