Il est heureux le chef de gare?….

P1020052La question concerne le chef de gare de Besançon Viotte…Car un chapraisien nous a écrit pour nous confier, qu’hier, dimanche, il s’est rendu à cette gare, pour prendre un train pour Belfort qui partait vers 10h11. Mais arrivé sur place, un peu avant, tout de même, afin de prendre son billet, quelle ne fut pas sa surprise de constater que les guichets de vente des billets n’ouvraient, le dimanche, qu’à 10h…Et je vous laisse imaginer nous dit-il, le monde qui attendait…Donc il a dû se rabattre sur les automates….Alors heureux?….

A Dijon, c’est mieux! La vente des billets de TER est séparée de celle des billets grandes lignes. Si vous désirez un billet de TGV et un billet de TER….le guichet SNCF vous délivrera les deux! Encore heureux! Mais si vous avez eu la mauvaise idée de vous présenter au guichet de vente TER, il ne vous sera vendu que le billet…TER… Elémentaire mon cher client heureux!

Désormais, la SCNF a éclaté en plusieurs entités : on se souvient de la création de Réseau Ferré de France (RFF) propriétaire des rails, mais les gares sont dans une filiale intitulée « Gares et connexions » et les parkings dans une société privée, « Effia ». Qui est ainsi le plus heureux?…

Quant à la gare Viotte  qui devait retrouver son assise naturelle par la déconstruction du parking souterrain, ben c’est plus tout à fait cela…Seule une moitié de parking sera démolie….car Gares et connexions n’a pas réussi à commercialiser toutes les cellules commerciales que cette société voulait vendre, dans la nouvelle gare Viotte, afin de financer les travaux… Toujours heureux, monsieur le chef de gare?….

Et nous n’oublions pas que nous avons écrit, il y a deux hivers déjà, au chef de gare de l’époque (a-t-il changé depuis?…) afin de lui demander de bien vouloir déneiger les accès à la gare par la rue Viotte (ce qui n’est jamais fait…). Le chef n’a pas dû être heureux de notre intervention : il ne nous a jamais répondu et les accès par la rue Viotte ne sont toujours pas dégagés. Ce qui oblige le plus souvent les passagers débarquant du train et empruntant la rue Viotte de marcher et faire rouler leur bagage sur la chaussée…avec tous les dangers qu’on imagine….Et ce afin d’éviter des trottoirs rendus glissants.Et là, croyez nous, monsieur le chef de gare, les clients ne sont pas heureux! 

 

Categories: Humeur des chaprais
Tags: gare